AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je crois qu'il y a une erreur... } Adrian

Aller en bas 
AuteurMessage
Cassidy O'Connor
« Membre du mois »
avatar

Messages : 453
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 24

MessageSujet: Je crois qu'il y a une erreur... } Adrian   Dim 30 Jan - 14:04

J'etais offusquée, je ne comprenais rien à ce qui se passait. J'étais partie pour aller travailler aujourd'hui et voila que j'étais au poste de police depuis pres de deux heures. On m'avait arrêté sur la route et sanss me dire quoi que ce soit, je devais descendre de mon véhicule et monter avec les policiers pour me retrouver scotcher sur un siège au poste de police. Il n'y avait personne pour me dire ce qui se passait. Je pris soin de téléphoner au salon pour prevenir que j'allais etre en retard de je-ne-sais-pas-combien-de-temps car personne me dit ce qui se passe. J'ajoutai de faire passer les gens que je devais coiffer par les autres coiffeuses si jamais je n'étais pas rentrer avant le debut de l'apres midi. Je fermai mon portable et finalement un policier vint me voir, deux verres de café en main. Il s'assoya à coté de moi en me donnant un verre. Je lui demandait sur un ton froid qui témoignait de mon exaspération car personne me donna le moindre indice sur l'affaire du pourquoi que j'étais collée ici alors que mon seul but etait d'aller travailler. Je n'avais pas dépasser la limite de vitesse, je n'étais pas ivre alors J'ignorais la cause de ma venu au commissariat.

Le policier me demanda d'abord de me calmer s'il voulait enchainer avec son histoire. Je respirai profondément meme si ca ne m'enchantait pas tellement de manquer quelques heures de travail. Je sus enfin de quoi il s'agissait. Un homme fut arreter pour consommation de substance dont il ne pouvait dévoiler je ne sais trop pourquoi. En quoi ça me regardait de savoir tout ça? Ben parce qu'il parait que je connaissait l'individu en question. J'arquai un sourcis, surprise d'entendre que je côtoyais des...drogués ? Il me dirigeai vers le lieu où ce trouvait cette personne et me demanda de l'identifier. Habituellement, je ne crois pas qu'on fasse une chose du genre dans ces cas mais je ne m'opposai pas à la demande du policier et m'exécuta. Je perdis toute possibilité de parler quand je vis de qui il s'agissait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demetrius B. Warhol; Adri
    Admin Evy
    Don't worry, be junkie.

avatar

Messages : 1143
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 78
Localisation : À côté du système de son, à écouter les Beatles à fond ♥.

MessageSujet: Re: Je crois qu'il y a une erreur... } Adrian   Dim 30 Jan - 22:46

    Adrian ne s'était pas souvent fait prendre au cours de sa carrière de toxico. En effet, il n'était pas de ceux qui étaient les plus dérangeants, et ne transportait jamais beaucoup sur lui, si bien que les policiers n'avaient pas assez de raisons pour l'arrêter - ce qui les frustrait, et il le savait. La plupart le surveillaient, et bien sûr, l'un d'eux avait été obligé de lui mettre la main dessus alors que quelques sachets de trop traînaient dans ses poches. L'homme qui l'avait arrêté lui avait enfilé les menottes sans ménagement, ayant même l'air plutôt content de lui. Le jeune musicien s'était laissé faire, sachant qu'il ne servait à rien de riposter contre l'autorité, surtout quand ils avaient raison. Le voyage dans l’automobile lui avait semblé durer une éternité, alors qu’il regardait par la fenêtre, se demandant combien de temps il serait détenu cette fois. Habituellement, il était relâché après quelques heures, mais justement, il y avait eu d’autres fois. Bref. Lorsque les deux hommes arrivèrent au poste de police, Adri’ eut droit au blabla habituel, à l’interminable interrogatoire... Et on lui demanda le coordonnés de quelqu’un qu’il connaissait.
    La réponse était inévitable.

    Il attendait donc l’arrivé de Cassidy - il ignorait comment le nom de la jeune femme lui était revenu en mémoire aussi facilement -, enfermé dans cette pièce pleine de fenêtre... À travers lesquelles il ne pouvait rien voir. C’était, disons, bien plus amusant d’être de l’autre côté, voir sans être vu... Bref, il avait les coudes posés sur la table, sa tête appuyé sur ses mains. Le temps était long, très long... On lui dit finalement que la demoiselle était arrivée, et il se redressa, avant de fixer le sol, gêné d’avoir dérangé la coiffeuse pour quelque chose dont elle n’était même pas au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=mwMdO3HK_ws
Cassidy O'Connor
« Membre du mois »
avatar

Messages : 453
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Je crois qu'il y a une erreur... } Adrian   Lun 31 Jan - 10:28

Non, effectivement, je n'étais pas au courant de rien du tout et le voir ainsi appuyer sur son siège, tête baissé, je le trouvais assez coupable pour comprendre qu'il ne s'agissait pas d'une erreur. Je ne savais pas quoi penser... pourtant, avec notre dernière rencontre, j'aurais peut-être du m'en douter. Son air perdu, parlant à personne, zombie à tout ce qui s'apelle la vie.. Mais j'avais toujours eu un bon coeur et je ne fis exception à la règle. Je regardais Adrian dans les yeux bien que les siens étaient figés au sol, je le regardais sans cesse attendant un signe quelconque pour que je puisse arriver à l'aider. Le policier me montra les sachets de drogues qu'il possédait sur lui au moment de l'arrestation. Il en avait au moins cinq, six sac.. J'étais consternée. Sans plus attendre, je ne pus m'empêcher d'éclater:

- Non mais quelle cochonnerie, je n'arrive pas à croire que... tu es comme ça. J'ai voulu t'aider, j'ai voulu te "sauver du froid" mais finalement, ça ne te causait pas tellement problème, tu avais cette substance après tout qui te faisait perdre le nord alors le froid ne t'étais égal. Je ne suis qu'une idiote pas vrai?...

Je soupirai car oui je l'appréciais ce personnage que j'avais rencontré près de la boutique souvenir où je l'avais découvert, cigarette au bec en train de geler tranquillement sur le mur de la boutique. J'ai cru quelques secondes que... j'avais été pris pour une idiote de première, qu'il avait analyser à quel point je pouvais être généreuse et tout. Mais C'était plutôt ma frustration qui me donna ses images de lui car pourtant, je savais qu'il ne parlait pas beaucoup et qu'il ne voulait pas tellement que je l'aide la dernière fois. Tout en y pensant dans ma tête, le policier me demanda si je pouvais rester avec Adrian le temps qu'il aille avoir d'autres policiers pour un autre problème. J'acceptai et prit un siège dans la salle d'interrogatoire où nous étions. Je ne parlais pas, je ne voulais pas lui parler. Avoir su que c'était pour cela qu'on me retenait pendant deux heures, je me serais sauvée. Je regardais Adrian du coin de l'oeil et soupira de nouveau... je le voyais qu'il se sentait coupable de quelque chose mais j'ignorais c'était quoi... Je repris la parole... même si je ne voulais pas:

- Tu sais, maintenant que tu as été prit, je crois que tu ne peux qu'assumer ton geste. Je ne sais pas pourquoi c'est à moi que tu as pensé d'ailleurs pour venir ici mais si j'étais cette fille qui voudrait te donner une leçon, je ne payerais pas aucune caution, je partirais maintenant et.. et.. Non... ça ne sert à rien de te dire de telles choses. Je suis vraiment déçue, je t'appréciais beaucoup même si on a du mal à communiquer mais bon, j'aimerais seulement savoir pourquoi... pourquoi c'est moi que tu as contacter?

Je devais le savoir car j'étais surprise. On ne s'était vu qu'une seule fois et il se souvenait de moi comme ça? C'était absurde et surtout... bizarre car je croyais n'avoir été qu'inconnue pour lui, celle qui l'avait sauvé d'un froid glacial. Mais peut-être signifiais-je plus que ça pour lui? J'en savais trop rien mais je devais le savoir car maintenant, je n'avais aucune envie de rester ici. Adrian s'était mit les pieds dans les plats avec cette substance et comme je suis anti-drogue... je ne pensais qu'à le laisser avec son problème.. mais en même temps...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demetrius B. Warhol; Adri
    Admin Evy
    Don't worry, be junkie.

avatar

Messages : 1143
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 78
Localisation : À côté du système de son, à écouter les Beatles à fond ♥.

MessageSujet: Re: Je crois qu'il y a une erreur... } Adrian   Mer 2 Fév - 22:22

    Le regard de la jeune femme était lourd, et il avait subitement l'impression que le poids du monde s'était affaissé sur ses épaules déjà basses. Il se mit à regretter de l'avoir appelée, sans doute aurait-il été préférable qu'il règle tout lui-même, au lieu de l'embêter inutilement à cause de ce fichu policier qui lui était tombé dessus. Qu'il se sentait stupide, d'avoir cru échapper à leur harcèlement, d'avoir défié plus fort que lui. Et puis, il venait de perdre pour un peu plus de 300$ de stock... Quel imbécile pouvait-il faire parfois! Il soupira silencieusement, le regard toujours posé sur le sol de béton gris. Adrian n'osait pas regarder Cassidy, parce qu'il savait pertinemment qu'elle était folle de rage, parce qu'il n'était qu'un beau trouillard et en fait, parce qu'il avait tout gâché, et qu'elle savait tout maintenant. Elle lui débita une tirade rageuse, qu'il encaissa sans broncher, ne répondant pas à sa question... Il osait en fait à peine respirer. Voilà, maintenant elle le détestait, et dès qu'ils seraient sortis d'ici, le jeune homme retrouverait son merveilleux monde en oubliant cet avant-midi éprouvant. Oui, ce fantastique univers, où tous les sens étaient éveillés, cet endroit coloré, déformé, exaltant et terrifiant... Sa seule réalité. Parce qu'après tout, le monde où il était présentement coincé n'était que temporaire... Là-bas, tout devenait plus grand, plus beau, revêtissant de douces couleurs, tout bougeait. À côté, cette réalité lui était fade, ennuyante, voire déprimante. Et voilà que le manque se faisait sentir, que les pensées devaient terriblement obsédantes. La demoiselle qui se trouvait en face de lui parla à nouveau, l'arrachant brusquement de ses rêves éveillés. Pourquoi... Pourquoi l'avait-il appelée? Parce qu'elle était la seule personne qu'il connaissait, enfin, ses « amis » auraient bien trop peur de se faire prendre eux aussi pour débarquer ici et venir le chercher. Ensuite... Elle ne savait pas qu'il consommait, voilà, elle s'était occupée de lui comme s'il était un être humain, mais une chose inconscient au sang devenu toxique, contenant plus d'héroïne que de toute autre chose. Elle avait tenté de le faire parler - bien qu'il s'était refermé comme une coquille-, lui avait offert de rester. Le jeune homme avait été troublé, troublé d'être considérer comme autre chose qu'un client potentiel ou qu'un pauvre type qui se servait de la drogue pour s'échapper... Ce qui était vrai. Il répondit finalement à la jeune femme, osant affronter son regard découragé, et dit donc d'une voix faible, rauque:

    - Je... je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=mwMdO3HK_ws
Cassidy O'Connor
« Membre du mois »
avatar

Messages : 453
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Je crois qu'il y a une erreur... } Adrian   Mer 9 Fév - 10:18

Il ne le savait pas... Il ne savait pas pourquoi il m'avait appelé. Je le regardais avec toute la pitié que je pouvais lui dégager. Je n'étais pas pour la drogue moi bien au contraire, je voyais bien qu'il se détruisait avec cette illusion du bonheur. Sans penser aussi à son cerveau qui se dérègle, à son système qui n'attends que cette drogue à la con. Pas question de prendre des céréales ou du pain perdu pour le petit déjeuner, non on prends de la drogue c'est meilleur. J'aurais pu lui balancer toutes les reproches inimaginables mais je savais que trop bien qu'il l'avait sur la conscience. J'aurais aimé être son amie, l'aider à ne plus en prendre mais je me doutais énormément que ça pouvait fonctionner car un accro, un drogué attend toujours d'avoir touché le fond avant de réaliser qu'il est malheureux, que ce qu'il prends est néfaste pour sa santé, qu'il a été trop loin. Qu'est-ce que je pourrais bien lui dire. C'est clair qu'il n'osait plus me regarder mais c'est certain qu'il allait devoir me parler un de ses jours car il est certain que je ne le lâcherai pas d'un poil.

Le policier revint vers nous en regardant sauvagement l'individu intoxiqué puis posa son regard sur moi. Je lui souria pour lui mentionner que tout était correct jusqu'à maintenant. Il me déclara ne plus avoir besoin à cet instant, qu'il allait se débrouiller seule. Mais je ne voulais pas partir car je me doutais un peu qu'il n'allait pas s'avouer si facilement ou encore s'il allait répondre à chaque question du policier alors qu'il n'était même pas capable de me regarder dans les yeux en me répondant quand moi je lui posait une question. Je baissai la tête et suppliai au monsieur de me laisser ici avec lui encore quelques temps car je ne croyais pas qu'il aurait beaucoup d'informations de sa part. Il me donna son accord pour rester pour me dire qu'il reviendrait dans une heure ou deux. Je ne savais pas si cela me donnerait assez de temps mais je l'espérais.

Je ne dis pas un mot, tête toujours baisser soupirant de ne savoir que faire devant un être silencieux et si malheureux(?) Je ne voulais pas lui parler la première, je l'avais déjà assez faite et c'était trop facile de me répondre par de courte phrase. Maintenant, c'était son tour de parler. Et j'allais rester silencieuse jusqu'à temps qu'il me dise une phrase complète. J'étais tellement confuse car il m'avait appelé car je faisais disons partie de ses connaissances et voilà qu'il n'est même pas capable d'accrocher son regard au miens pendant trois petites secondes. Il fallait qu'il parle, il le fallait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demetrius B. Warhol; Adri
    Admin Evy
    Don't worry, be junkie.

avatar

Messages : 1143
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 78
Localisation : À côté du système de son, à écouter les Beatles à fond ♥.

MessageSujet: Re: Je crois qu'il y a une erreur... } Adrian   Jeu 10 Mar - 13:40

    Il n'aurait pas dû l'appeller. Il l'avait sû dès qu'il avait révélé son nom au policier. Elle était fâchée. Elle était fâchée contre lui, parce qu'il n'était qu'un raté, le pire des idiots, un con fini. Et puis, il voyait bien qu'elle n'avait nullement l'intention de le laisser tranquille. Il sentait son regard posé sur lui, comme si elle tentait de l'écraser simplement en le fixant - ça fonctionnait presque. Adrian, lui, restait immobile, le regard fixé au sol, attendant, attendant que ce fichu policier arrive et lui pose encore les mêmes questions, qu'il lui posait à chaque fois qu'il se faisait prendre. Il ne dirait rien, de toute façon. Ils seraient bien trop contents... Presque autant qu'il le fut lorsque finalement, l'un d'eux se décida à revenir... Étrange, d'habitude il voulait mourir lorsqu'il voyait ces fichus « hommes de la loi ». Il était déjà prêt à l'interminable interrogatoire, lorsque Cassidy demanda à l'homme s'il pouvait leur laisser plus de temps pour, comme elle l'avait si bien dit, discuter. Le jeune délinquant n'en crut pas ses yeux, et releva la tête, lançant un regard ébahi, puis suppliant à l'interlocuteur de la demoiselle, qui lui jeta un regard suffisant en acceptant la demande. Le regard foncé d'Adi' se reposa sur le plancher, qu'il commençait à connaître par coeur. Très bien, il se retrouvait encore seul avec elle, et pour une heure ou deux en plus. Très bien, elle attendait qu'il parle, qu'il lui dise qu'il était désolé et qu'il ne recommencerait plus... Ça, il ne pouvait l'affirmer. Mais, au moins, peut-être devrait-il lui raconter.

    - C'est à cause de ma mère.

    Lâcha-t-il subitement, relevant la tête pour regarder vers la minuscule fenêtre de l'endroit. Le soleil semblait enterré sous les nuages à l'extérieur, d'ailleurs, il faisait froid ce matin... Mais ça, il ne l'avait pas remarqué.

    - J'avais 14 ans quand... Enfin, quand j'ai sû qu'elle avait le cancer.

    La fenêtre lui sembla soudainement devenir très intéressante.

    - Elle est morte l'an d'après. Et puis, voilà.

    Il se tut, avant de rajouter, se retournant vers celle à qui il parlait:

    - Et ne me dit pas, ne me dit pas que ce n'est pas la solution, ne me dis pas que je devrais arrêter, je ne pourrai pas... Et je sais déjà tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=mwMdO3HK_ws
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je crois qu'il y a une erreur... } Adrian   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je crois qu'il y a une erreur... } Adrian
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» marc, mon ami, tu as commis une erreur:::
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» Des missiles nucléaires volent ils par erreur ?
» Tu crois m'avoir comme ça ? |Cedric|
» Cherchez l'erreur^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glamourous VIP :: » Lethem Side :: 
    Le Poste de Police
-
Sauter vers: