AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Poet and the Pendulum; Dolwen M. Kepler & Katariina Solheim

Aller en bas 
AuteurMessage
Dolwen M. Kepler
« Je viens d'arriver ! »
« Je viens d'arriver ! »
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 78

MessageSujet: The Poet and the Pendulum; Dolwen M. Kepler & Katariina Solheim   Lun 7 Mar - 15:03





    Une Église. N'importe qui faisant partie de quelconque association, disons, illégale, n'ayant pas pour centre l'Église aurait fui ce lieu comme la peste. Oui, la plupart se seraient enfuis, se sentant capables de tout affronter sauf le regard de cette statue crucifiée, qui fixaient chacun des entrants. D'ailleurs, Dolwen n'aurait pu expliquer pourquoi il avait avancé, titubé maladroitement jusqu'à la porte de ce lieu sacré. L'extérieur était tout de briques fait, et le clocher semblait frôler les nuages, qui étaient presque aussi blancs que l'épais tapis qui recouvrait le sol en cette froide journée. Il en avait donc poussé la porte, et avait été confronté à l'un de ses ennemis jurés, un de ses pires assaillants; le silence. Le silence était quelque chose de terrifiant, qui était assez puissant pour l'étouffer, qui était si sournois qu'il venait et repartait comme il le voulait, qui le terrorisait et le réconfortait à la fois, oui, c'était un fléau bien pire que lui-même, semblant encore plus lourd dans cet étrange lieu, où régnait également une étrange odeur. Il inspira néanmoins et mit le pied dans l'endroit, ses pas saccadés résonnant sans peine, créant une intriguante mélodie. Il ignorait si la Messe était sur le point de commencer ou si elle était passée - quelle heure était-il, déjà? -, mais pour l'instant, il était le seul à se trouver à l'intérieur, ne sachant trop quoi faire. Il n'allait certainement pas aller se confier au sénile qui servait de curé, ah, ça non... Et puis, il n'y avait pas grand chose à voir ici, ni à faire d'ailleurs; mais au moins, il y avait un peu de chaleur, et c'était à vrai dire ce qu'il cherchait en errant sans direction précise à travers les flocons qui tombaient paresseusement. Il s'assit donc sur un banc de bois, la tête baissée, fixant le sol... Attendant. Attendre quoi, après tout? Que quelqu'un vienne le sortir de là? Sans doute, après tout, il n'était pas pressé de partir... De retrouver le vent, le froid... La secte... Le sang...Oh, le sang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inaya Vaughan
    Rock and Roll all night, Bitch !

avatar

Messages : 1643
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: The Poet and the Pendulum; Dolwen M. Kepler & Katariina Solheim   Lun 7 Mar - 17:12

    Brrr, aller se promener dans une église limite désaffectée ( à ses yeux à elle ) n'avait rien d'amusant, ni même de passionnant. Elle qui évitait habituellement ce genre d'endroit, n'aurait certainement pas eu une envie subite d'y aller d'elle même alors que la dernière messe était passée et que plus personne ne s'y rendrait avant le lendemain. Il n'y avait plus grand monde qui allait à la messe, de nos jours, c'était la raison première pour laquelle le nombre de messes avait diminué. Et alors qu'on y pensait, que faisait t'elle dans un endroit qui lui donnait tant la chair de poule ? Il s'agit d'une histoire un peu idiote, à vrai dire ..

    Cela avait commencé ce soir là, alors qu'elle ne travaillait pas mais qu'elle était sortie pour boire, un peu comme d'habitude. Elle avait rencontré un mec qui l'avait invité pour boire quelques bouteilles dans un parc, invitation qu'elle avait tout de suite acceptée. Alors qu'ils étaient en train de boire illégalement dans un lieu public, la police débarque. Les deux imbéciles se sont ainsi sauver et perdus de vue, elle qui n'avait aucun numéro pour le rejoindre. Elle avait tout de même garder deux bouteilles pleine avec elle, ce qui n'était pas rien. Tant pis pour lui, il trouverait bien quelque chose d'autre à faire. Poursuivit pendant un court moment par les policiers, elle trouva refuge dans cette église, dans laquelle il n'était supposée y avoir personne, en théorie. L'entrée par effraction était un art qu'elle maîtrisait assez bien, en fait.

    Les policiers étaient partis, mais plutôt que de sortir à l'extérieur et de retourner chez elle, elle fut prise d'une vague de curiosité soudaine. Tant qu'à être entrée dans cette église, pourquoi ne pas la visiter ? Dans le noir, ça donnait un effet assez macabre, et ce n'était pas qu'elle aimait ça mais .. elle croyait avoir trouvé un endroit sympa pour boire une bouteille en paix, personne ne viendrait la chercher ici. Un frisson passa dans le dos de la jeune femme, et si elle n'était pas seule dans ce bâtiment ? Cette idée ne lui plaisait pas, elle s'imaginait un tas de scénarios catastrophes.

    Elle arriva finalement dans la salle principale. Elle figea, croyant avoir vu quelqu'un sur un banc. Surement un espèce de fantôme ou de truc de film d'horreur, et elle n'aimait pas cette idée. Même si elle regardait ailleurs puis y revenait, il était toujours là.

      « Il y a quelqu'un ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-day2.forumactif.com
Dolwen M. Kepler
« Je viens d'arriver ! »
« Je viens d'arriver ! »
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 78

MessageSujet: Re: The Poet and the Pendulum; Dolwen M. Kepler & Katariina Solheim   Mar 8 Mar - 0:22

    À être imposé au silence, on s'y habitue facilement. Il nous berce doucement, nous chante de muettes mélodies qui sont plutôt supportables, du moins, au début. Car le silence rend fou, donne envie de crier, de tout casser, de... Et, tout se trouble à nouveau, lorsqu'il tombe en éclat, lorsqu'un souffle, un murmure, un simple chuchotement vient le troubler, le détruire. C'est en plein ce qui se passa à l'instant précis où Dolwen clignait des yeux, et il retint son souffle, le ravala nerveusement, en attendant discrètement que cette personne, peut importe qui elle pouvait être, reparte, le laisse tranquille. Il s'immobilisa comme une statue de sel, n'osant pas rouvrir les yeux, contrôlant ses fichus tremblements. Elle ne devait pas s'approcher, elle devait partir, s'enfuir... Il ne fallait surtout pas s'approcher de lui, c'était dangeureux, c'était carrément stupide... Mais, elle ne savait pas... Et, et elle poussa l'audace jusqu'à demander s'il y avait quelqu'un. Non. Non, il n'y a personne. Il n'y a que quelque chose, un monstre, un danger, il... Qu'elle parte, merde! Qu'elle lui fiche la paix! Ce qu'elle l'énervait, ce qu'elle commençait à le déranger! À un point tel qu'il se retourna brusquement pour lui faire face, son regard noir se vrillant dans le sien, qui semblait à la fois surpris et effrayé, avec une rage presque inhumaine.

    - VAS T'EN!

    Lui hurla-t-il, un rictus haineux déformant horriblement son visage qui semblait pourtant si angélique lorsqu'il était disons, de bonne humeur. Il se remit à trembler de plus belle, de colère, de rage. Il s'était levé, se dressant de sa posture croche, ramassée, un épaule plus bas que l'autre, la fixant d'un air quasiment bestial. Il... Il n'était qu'un monstre, oui... Personne ne... Ne voulait de lui... Il... Il soufflait bruyamment, puis, aussi brusquement qu'il s'était levé, se rassis et lui tourna à nouveau le dos, ignorant cette voix qui lui avait si souvent répéter de ne jamais tourner le dos aux autres, de ne jamais commettre l'erreur de ne pas s'en méfier. Ses mains virent aggriper ses cheveux ébouriffés, et il serra les dents. Oui, elle devait partir... Elle devait l'écouter... Qu'elle l'écoute, faites qu'elle l'écoute... De confus murmures s'échappèrent de la bouche de Dolwen, qui se mit à tenter de se rassurer lui-même... Comme il le faisait, dans sa chambre, se cachant d'un nouveau beau-père qui frappait plus fort que les autres, tentant d'oublier, d'oublier que sa mère ne se rappelait plus de lui... Oublier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inaya Vaughan
    Rock and Roll all night, Bitch !

avatar

Messages : 1643
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: The Poet and the Pendulum; Dolwen M. Kepler & Katariina Solheim   Mar 8 Mar - 2:09

    Contemplant la silhouette assise dans l'ombre, elle sentit son sang se glacer dans ses veines lorsqu'elle réalisa qu'il s'agissait réellement de quelqu'un. Qui plus est, avait l'air très louche. Encore plus bizarre que tout les gens qu'elle avait pu rencontrer dans sa vie, et dieu savait qu'elle en avait rencontré, des gens étranges ! La réponse subite et violente de l'homme la fut sursauter, à un tel point qu'elle lâcha un cri qui ne dura qu'un instant, son coeur battant à cent mile à l'heure tant elle avait eu peur. C'était une raison suffisante pour partir, non ? En réalité, elle avait réellement cru que cet endroit pouvait être chouette pour boire. Elle jeta alors un bref coup d'oeil aux bouteilles qu'elle avait dans les mains, qui s'étaient étroitement resserrées autour des goulots. Il serait tellement dommage de fuir un endroit tellement parfait où elle était loin des yeux des policiers et où personne ne viendrait la chercher. Mmm .. Attendez une minute, cela signifiait t'il que si cet homme était un malade, personne ne le retrouverait ici ? C'était plutôt de mauvais augure si elle décidait de rester. Malgré tout, elle avait bu pas mal ce soir là et ça avait tendance à la rendre bien courageuse .. parfois un peu trop.

    « Il n'en est pas question, j'avais la ferme intention de venir boire ces bouteilles de rhum ici et je le ferai, croyez moi ! »

    Elle déboucha une bouteille de rhum, dont on entendit le son dans toute la pièce. Dans une situation comme celle là, il était bon d'avoir une bouteille de fort sous la main, ça aidait à calmer les nerfs. Ça, c'était les paroles d'une alcoolique, elle n'y pouvait rien si elle se sentait étrangement brave lorsqu'elle consommait, c'était d'ailleurs la raison même pour laquelle elle s'était aventurée dans cette église. Maintenant, elle osait refuser de s'en aller après un tel vent de folie de la part de cet homme étrange ?

    « Je suis désolée de vous avoir dérangé mais ... que faites vous ici ? »

    La curiosité l'emportait toujours sur tout. Même si son esprit jugeait qu'il valait mieux ne pas lui poser de questions du tout, ça avait été plus fort qu'elle. Elle en profita pour boire une gorgée de rhum à même la bouteille, la seule sensation de l'alcool qui descendait dans sa gorge lui était réconfortante, rassurante même. Ça lui calmait vraiment les nerfs, elle qui était déjà dans un état possiblement avancé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-day2.forumactif.com
Dolwen M. Kepler
« Je viens d'arriver ! »
« Je viens d'arriver ! »
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 78

MessageSujet: Re: The Poet and the Pendulum; Dolwen M. Kepler & Katariina Solheim   Ven 11 Mar - 0:35

    Elle avait crié. Sans doute pas par peur, juste à cause de l'effet de surprise qu'il avait créé en se retournant tel un sauvage, grand déluré... N'était-ce pas ce qu'il était, après tout? Elle allait sans doute foutre le camp, le laisser seul, seul avec ses démons... C'était ce qu'il voulait, non? Pouvoir métacogiter en paix, penser sur ses propres pensées... Qui elles, étaient déjà repensées maintes fois. Lorsqu'il redevenait normal, lorsque l'euphorie de la secte retombait pour quelques temps, son passe-temps, son unique était de penser. Certains sujets revenaient souvent, certains beaucoup plus sensibles que d'autres, qu'il n'aborderait jamais avec quiconque. Il venait d'ailleurs d'y replonger tête première, oubliant la présence de la demoiselle qu'il avait effrayé, prenant pour acquis le fait qu'elle décamperait d'ici peu. Au lieu de ça, elle lui parla à nouveau, sur un ton qui se voulait entêté, lui disant qu'il n'allait pas l'empêcher de venir boire ici. Boire... Dans une Église? Elle pourrait aussi aller jouer de la guitare dans une bibliothèque, peut-être? Il releva la tête, se retournant vers elle, un air ébahi au visage. Que... Était-elle folle? Mais, vraiment folle? Du genre, échappée de quelconque asile? En l'observant un peu, il se rendit compte qu'elle ne semblait pas tout-à-fait lucide. Ah. Sans doutes certaines bouteilles avaient précédé celles qu'elle tenait. Elle en ouvrit une, d'un clic retentissant, et prit une généreuse gorgée, Dolwen la fixant toujours d'un air à la fois surpris et méfiant. La demoiselle lui demanda ensuite ce qu'il faisait là. Ce qu'il faisait là. Il avait l'air de danser la polka, tiens? Il lâcha un soupir et lui répondit, accompagné d'un haussement des épaules:

    - Bah...

    Oui, bon, il n'allait quand même pas lui dire qu'il se cherchait une planque parce qu'il n'avait nul part d'autre où aller, qu'on se les gelait dehors et qu'il errait comme ça depuis son arrivée ici? Il aurait l'air d'un pauvre clodo, ce qu'il était, certes, mais tout de même, tout le monde n'était pas obligé de le savoir.

    - Toi, qu'est-ce que tu fais là?

    Oui, le meilleur moyen de ne pas répondre était sans aucun doute de renvoyer la question. Et, et pas question de la vouvoyer... Il ignorait peut-être quoi inventer pour expliquer sa présence ici, mais il n'était certainement pas là pour faire les bonnes manières!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inaya Vaughan
    Rock and Roll all night, Bitch !

avatar

Messages : 1643
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: The Poet and the Pendulum; Dolwen M. Kepler & Katariina Solheim   Ven 11 Mar - 12:59

    Une église n'était guère le meilleur endroit pour picoler, ce n'était pas quelque chose qu'elle ignorait. Cependant, par un tas de circonstances désagréables, elle s'était retrouvée ici, s'étant cru toute seule. Ne désirant pas être retrouvée par la police, elle avait même décidé de dormir ici .. de toute façon avec deux bouteilles de rhum son sommeil serait excellent même sans grand confort. Elle se sentait bien dans ce genre d'endroit désert, où elle pouvait avoir la paix et être à l'abri des regards. Elle avait également fait d'autres trucs pire que de boire du rhum dans une église, c'était il y avait un an .. environ .. une histoire dont elle ne se souvenait plus très bien à cause ... du rhum ? Non, c'était du vin, cette fois là .. xD

    Bref, brusque retour à la réalité lorsque l'homme étrange dans l'église ne répondis qu'un simple " bah " à sa question. Décidément, très peu bavard comme type. Ce ne serait certainement pas lui qui viendrait troubler ses plans, à la limite. Elle pouvait très bien boire et oublier sa présence .. mais elle le trouvait tellement étrange qu'elle n'avait nullement envie de repartir tout de suite s'enfermer dans un confessionnal et boire un coup. Quoi que, ce n'était peut être pas l'endroit qu'elle choisirait non plus ..
    Tant pis, il lui retournait déjà la question. Apparemment, il n'avait pas compris ce qu'elle avait dit quelques secondes auparavant. Déjà, les deux bouteilles dans ses mains témoignaient assez bien de ce qu'elle souhaitait faire. Cependant, il y avait une histoire bien plus compliquée derrière ça. Une bonne idée de lui dire ou pas ? Après tout, elle ne le connaissait pas vraiment. Une chose à savoir, lorsqu'elle avait bu, elle devenait extrêmement sociable, et donc avait décidé de répondre honnêtement à sa question. Comme la sage jeune femme qu'elle était .......... non ça, c'était le plus grand mensonge au monde à son sujet, bien sûr. Elle avait tout de même décidé d'être franche dans sa réponse, n'ayant visiblement pas le cerveau apte à trouver une explication différente de celle de la réalité pour les besoins de la cause.

      « En fait ... j'étais partie boire avec quelqu'un au parc et la police est débarquée. Je me suis enfuie ici pour ne pas être retrouvée ... je crois qu'ils me cherchent encore. À vrai dire, je m'attendais pas à voir quelqu'un d'autre ici ... »


    Certes, ses raisons à lui d'être ici étaient probablement bien plus étranges que les siennes. D'ailleurs, il avait habilement détourné la question, mais la jolie blonde aurait de la facilité à y revenir si ça la démangeait trop de savoir. La visibilité était bien sûr réduite par le manque de lumière et la nuit sombre qu'il faisait dehors. Malgré tout, elle était convaincue qu'elle n'avait pas affaire à quelqu'un de bien ordinaire. Il était peut être même dangereux, à la limite ..
    Sur cette idée, elle but une gorgée à même la bouteille qu'elle avait débouchée précédemment.

      « Alors si ça ne te dérange pas, je reste et je m'installe. »


    Lâcha t'elle finalement, se foutant carrément de s'il préférait être seul ou accompagné. Elle finit par s'asseoir sur le sol, s'adossant à un banc d'église. Bien sûr, elle aurait pu s'asseoir dessus mais ... lorsqu'on avait bu autant qu'elle, le plus bas niveau possible était toujours le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-day2.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Poet and the Pendulum; Dolwen M. Kepler & Katariina Solheim   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Poet and the Pendulum; Dolwen M. Kepler & Katariina Solheim
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Kenan Kepler [Terminée]
» Demande de Honneur/renom de Kenan Kepler
» Poet & Pendulum || Forum RPG [Attente]
» :♠-Pendulum's Den-♠: [FERMÉ 1/1]
» Byung Hee † if you cannot be a poet be the poem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glamourous VIP :: » Lethem Side :: 
    L'Église
-
Sauter vers: